Mme Bétrouni a reçu les apprentis en BTS FED pour une présentation et une visite du Lab'O, cet espace dédié au numérique et aux jeunes entreprises innovantes.

Par une belle journée de juillet, les P Eleec et leurs professeurs Mmes Furmann et Lefèvres et MM Galliché et Hervet, se sont donnés rendez-vous à l'île Charlemagne pour vivre une nouvelle expérience sportive cette fois-ci, avant leur départ à Copenhague : une descente en canoë de Jargeau à l'île Charlemagne. Rien de tel pour renforcer l'esprit de groupe dans cette aventure collective mais aussi découvrir la faune et la flore ligériennes grâce à Patrick Hervet, dont les talents de formateurs ne s'arrêtent pas au cos phi!!!

Pas de "petite sirène" mais des sternes, des mouettes bicéphales, des constructions de castors... La Loire est devenue salle de classe, les chaises sont devenues canoës et les stylos pagaies ! Tous sont rentrés à bon port avec l'esprit "TEAM BUILDING".

Préparation du TEC 2017

Les P ELEEC2 ont été reçus par MM. Monnet et Texier du groupe Dalkia France, sur le site de l’usine Biomasse d’Orléans la Source. Une découverte des installations mais aussi de la politique énergétique française par ces jeunes qui pourront comparer lors du prochain Trans’Europe Centre  prévu en novembre 2017 à Copenhague, avec la visite de l’usine danoise biomasse du site Avedøre Power Station.

 


Cyril REVAUD, Directeur de la Planification, de l’Aménagement urbain et de l’Habitat Orléans Métropole à la Mairie d’Orléans, a présenté aux apprentis de P ELEEC 2 les actions et projets menés dans le cadre de la politique d'urbanisme d'Orléans Métropole et plus précisément les enjeux de la valorisation de l'urbanisme de la métropole orléanaise.


Le 3 juillet, par une matinée bien fraiche et grise, une promenade urbaine a permis à la section Première Bac Pro Electrotechnique du CFA Métropole de fouler les pavés orléanais en compagnie de M. Laurent Mazuy, « expert scientifique du patrimoine bâti urbain et paysager au sein de la direction de l'urbanisme de la ville d'Orléans ».

Un titre à rallonge comme il le précise lui-même mais hautement important puisque sa mission est d’« étudier ou donner à étudier des éléments ou des questions patrimoniales, de façon à renseigner les architectes, les urbanistes, et à accompagner les projets de la ville d'Orléans. » Laurent Mazuy est donc un gardien passionné du patrimoine de la cité johannique classée « Ville d'art et d'histoire ».

Une grande partie de son temps de travail, par exemple, est occupée depuis quelques années par les campagnes de ravalement de façades, dans le centre ancien, visibles notamment par la réapparition des pans de bois colorés dans le quartier Bourgogne. Cet ambitieux projet de réhabilitation concerne déjà plus de huit cents façades, dont les plus anciennes datent du  XIVème, n’est-ce pas Louis Laluque ?

Anna Moreau, journaliste au Monde est venue présenter aux apprentis de P SEN, ARCU et SPVL le Décodex, un outil créé par les Décodeurs du Monde.fr (journalistes) pour aider à vérifier les informations qui circulent sur Internet et dénicher les rumeurs, exagérations ou déformations.