Imprimer

 

Programme du jour

 Matin: Marché aux fleurs


APM : Découverte de la ville en bateau sur les canaux

 

Goedemorgen !

 

Aujourd’hui nos petits pieds déjà bien sollicités depuis le début du séjour vont nous conduire tout d’abord jusqu’au marché aux fleurs qui borde l'un des plus anciens canaux de la ville d'Amsterdam, le Singel à la pointe de la vieille ville près de la place Rembrandtplein. Nous vous ferons part de nos impressions. Nous… et bien Najatte, Ezequiel et Emilie vos reporters d’un jour.

Le marché commence au niveau du Munttoren, une sorte de clocher pas très haut (vous voilà bien avancé). Ancienne tour de la monnaie, elle gardait l’une des 3 portes d’Amsterdam. Aujourd’hui, 38 carillons résonnent à son sommet.Et ils ont résonné à nos oreilles ce matin !

C'est un marché permanent qui a été créé au XIXe siècle. On y trouve tous types de fleurs et de plantes à bulbes comme les tulipes, les crocus, les jacinthes, ou encore les amaryllis (n’est-ce pas monsieur Galliché !).

Il fut pendant longtemps un marché flottant, les marchands venant s’amarrer à la berge le long du marché.

Après notre pause repas destination les canaux amstellodamois. En plus il pleut et l’un de nous trois déteste çà. Devinez qui ?

Nous embarquons au ponton situé juste devant le Heineken Experience. A l’abri du mauvais temps, la balade en bateau nous a fait découvrir Amsterdam autrement, sous un autre angle.

La balade est vraiment sympa, et permet de faire une boucle complète dans la ville.

Nous avons appris que les canaux sont alimentés par les eaux de l’Amstel, car la ville fut fondée sur une zone marécageuse. Les canaux permirent de drainer les terres, et fournirent aussi un excellent moyen de communication.

Après avoir navigué sur les « petits » canaux, nous passons devant Central Station (la gare), et nous passons non loin de notre auberge de jeunesse (bâtiment en briques rouge sur la photo suivante) puis nous revenons en direction de notre point de départ en passant sur l’Amstel.

 

Nous sommes trois reporters, à votre avis quelle est la meilleure anecdote des trois ?

Ezequiel : le bateau avance au gaz et j’ai constaté que le capitaine navigue aussi bien avec ses mains qu’avec ses pieds…

Emilie : les poutres avec crochet au sommet des façades des maisons servaient autrefois à protéger des inondations en permettant de hisser aux étages supérieurs les différents biens.

Najatte : Pour éviter les mauvaises odeurs dans les canaux d’Amsterdam, les différentes écluses sont ouvertes 4 fois par semaine en été et 2 fois par semaine en hiver, pour l’évacuation des eaux saumâtres et l’arrivée de l’eau douce de l’Amstel.

(Bon d’accord pour les connaisseurs, ce n’est pas une écluse mais c’est tout ce qu’a pu nous fournir Madame Bulteau…mais elle en a une autre plus chouette de notre balade matinale et ensoleillée)

La balade, nous l’avons beaucoup appréciée, d’une part, grâce au commentaire en français qu’on peut entendre avec les écouteurs fournis, agréable à regarder et très reposante.

Alors une chose :

 

 

Tot Ziens !