Jour 2 : Musée d’Histoire Nationale - O Kostas - Acropole - Place Syntagma - Mardi 5 novembre 2019

Apres une bonne nuit de sommeil et le ventre suffisamment rempli par le buffet copieux du petit déjeuner de l'hôtel, nous prenons la route pour le musée d'histoire nationale. Petit arrêt à la pharmacie pour les moins téméraires... enfin pour ceux qui souffrent !

Nous immortalisons notre arrivée avec une photo de groupe devant le musée, puis visite libre. À l'intérieur, nous y trouvons l'impressionnante salle où se tenaient les débats de l'ancien Parlement, une étonnante exposition temporaire de playmobiles retraçant de façon ludique et pédagogique la douloureuse indépendance de la Grèce face à quatre siècles d'occupation ottomane. Sont présentés de façon permanente une très belle collection d'armes, de gravures, de peintures, de costumes traditionnels et toutes sortes d'objets représentatifs du patrimoine grec.

Apres cette visite, chacun est parti à la découverte des trésors cachés de la ville. Au fil des rues, nous avons aperçu, pour certains l'Académie, la bibliothèque et l'université avec devant en haut d'une colonne la statue d'Athéna symbolisant la ville d'Athènes et également le savoir, la connaissance, la perfection, enfin... la Femme quoi ! Pour d’autres, le programme était plus calme dans de luxueux quartiers et des bars plutôt sympathiques. Ensuite, il est l’heure de se retrouver pour se rendre à O’Kostas... c’est pour y déguster les meilleurs souvlakis d’Athènes. Et ça, les athéniens le savent bien ! En témoigne la longue file d’attente sur le trottoir aux heures de pointe (mais ça en vaut vraiment la peine pour 2,50 €).

Sous un soleil digne d’un mois d’été, les papilles « en folie », nous laissons le relais à Doriane et Emma pour nous diriger à pied vers la Statue de Mélina Mercouri, célèbre actrice politicienne mais aussi par deux fois Ministre de la Culture (1920-1994), elle s’est battue une partie de sa vie pour le retour de la fresque monumentale du Parthénon qui est toujours au British Museum de Londres. Mme Maria KRANIOTI, notre guide native d’Athènes, nous a accompagnés tout l'après-midi. Quel bonheur d’avoir pu profiter de son savoir, de ses connaissances sur le site de l’Acropole où ont été érigés les plus beaux vestiges de la Grèce antique que sont le temple d'Athéna Niké (victoire), les Propylées, l’Erechthéion et le très célèbre Parthénon,   en contre-bas se trouvent l'Odéon d'Hérode Atticus, ainsi que le théâtre de Dionysos.


L'Acropole d'Athènes et ses monuments sont le symbole universel de l'esprit et de la civilisation classique, et forment le plus extraordinaire ensemble architectural et artistique légué par la Grèce antique au reste du monde. Perché sur une colline à 150 mètres au-dessus du niveau de la mer, mesurant 300 mètres de longueur sur 150 mètres de largeur, fait de l’Acropole la plus grande concentration de merveilles grecques, construites à l’époque de Périclès au 5ème siècle avant JC.

 

Nous entrons par les Propylées qui forment une entrée monumentale composée d'une immense colonnade ; ils furent construits sur l'emplacement du Propylée de Pisistrate qui lui-même occupait le site de l'ancienne porte principale de la citadelle mycénienne.

Passons ensuite à l’Erechthéion, édifice qui se dresse à l’emplacement même de la lutte entre Athéna et Poséidon pour la possession de l’antique cité d’Athènes. Ce temple est intimement lié aux débuts de la puissance athénienne ainsi qu’à son passé mythique. Son élégance est essentiellement due aux magnifiques cariatides, statues féminines dont le rôle est de remplacer les colonnes et de supporter une partie de l’édifice. En Grèce, le style ionique est considéré comme plutôt féminin par les volutes, la finesse des colonnes, ainsi que leurs cannelures.

Face à l’Erechthéion se dresse le Parthénon, site incontournable de l’Acropole, au style dorique, présent sur les colonnes extérieures, plus dépouillé que le style ionique et que l’on rattache donc au masculin. Construit en marbre blanc issu de la montagne Pentélique, il a été conçu pour abriter la statue en or et en ivoire d'Athéna Parthénos, mesurant douze mètres de haut et réalisée par Phidias ; elle a malheureusement disparu aujourd’hui.

Le Parthénon avec des dimensions avoisinant les 70 mètres de long et 30 mètres de large, était encadré par des colonnes tout autour de son périmètre, soit 8 sur les façades principales et 17 sur les côtés.

Comment vous faire partager notre ressenti quant aux commentaires extrêmement précis et intéressants de notre guide Maria  sur ce magnifique ensemble architectural ? Nous avons apprécié le professionnalisme de notre guide qui nous a retourné le compliment sur la qualité de notre écoute !

Après cette visite inoubliable, Maria nous a emmenés dans le quartier typique de Plaka pour nous permettre de profiter d’un temps libre, pour certains c’est l’occasion de se restaurer, pour d’autres de flâner au gré des échoppes multiples, ou encore de profiter d’un café grec !

 

 

 

Direction maintenant la place Syngtama afin de découvrir la fameuse relève de la garde au pied de la tombe du soldat inconnu. Lors de cet exercice pas banal, tel un métronome, l’Evzone effectue une énigmatique chorégraphie (mot d’origine grecque) ! Tout est parfaitement synchronisé et surveillé par une hiérarchie stricte. L’enjeu est de taille, en effet nos Evzones doivent se  donner en spectacle 24 heures sur 24 quelles que soient les conditions climatiques ! Cette troupe d’élite est devenue une attraction incontournable durant un séjour à Athènes, pour les autochtones (mot également d’origine grecque) comme pour les touristes internationaux.

Bien fatigués, nous considérons à l’unanimité que cette journée a été très instructive tant professionnellement que personnellement. Nous nous jetons affamés sur le buffet qui nous attend à l’hôtel, douche et lit douillet sont enfin au rendez-vous.

Commentaires   

0 #5 Sylvie 07-11-2019 18:47
Merci pour le partage.
C'est cool de vous suivre.
Profitez bien :-)
Sylvie
Citer
0 #4 Laurence B. 07-11-2019 08:39
Magnifique ! Merci de nous faire partager votre enthousiasme et vos découvertes culturelles et culinaires. Bonne journée !
Citer
0 #3 Frédéric BRIDAY 06-11-2019 20:05
Bon, quand je serai grand, je préparerai le BTS Tourisme, profitez, profitez !
Citer
0 #2 Jérôme Galliché 06-11-2019 16:38
Bonjour à tous, beau programme riche et varié !
Et même un brin sportif ;-)
Citer
0 #1 Julie 06-11-2019 11:07
Des souvlakis dans la valise ? Non... Pas possible ?
Bon ben... Tant pis !!!
Merci de nous faire voyager au travers de vos récits, passez encore une bonne journée.
Citer

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Articles Athènes