Jour 3 : Le Musée National d’Archéologie - Stade Panathénaïque - Jardin National - Mercredi 6 novembre 2019

Notre 3ème journée démarre par la visite du musée Archéologique d'Athènes. Faisant 8000 m² ce musée est le plus grand symbole de culture du Pays. Il abrite plus de 20.000 œuvres retraçant l'histoire de la Préhistoire à l'Antiquité, notamment des œuvres exceptionnelles telles que le masque dit d'Agamemnon, roi de Mycènes, un des héros de l’Iliade d’Homère. Sans compter les nombreuses autres œuvres phares comme le Jockey d'Artemission, la fresque d'Akrotiri ou encore le Poséidon de bronze.



Grâce aux conseils avisés des accompagnateurs de la journée, le groupe se dirige en autonomie dans le musée. Chaque aile du musée est découpée en catégories : l'aile droite pour la sculpture, celle de gauche pour la joaillerie, puis l'étage pour l'art de la poterie.



Nous profitons également de l'exposition temporaire  « The countless aspect of beauty », qui dévoile la vision de l'esthétique à travers les âges dans une scénographie élégante et sobre, à l’image des œuvres présentées.

 


Petite expérience au cœur du métro athénienne pour se rendre sur la place Monasteraski que nous découvrons sous un autre jour. Nous déjeunons à proximité, dans un restaurant grec typique, le SCHOLARHIO.

Ce dernier nous propose de déguster plusieurs spécialités culinaires locales d'une façon atypique : pour 4 personnes 10 plats à 15 euros ! Aucune hésitation… Une manière de partager la gastronomie locale à la façon d'un banquet avec des plats tels que la salade grecque, le Spetsofai (saucisses épicées), le tzatziki ou encore la fameuse Moussaka.

En ce début d’après-midi dans le quartier de Plaka, Marine et Berengère sont nos accompagnatrices pour la suite de notre périple à Athènes.

Nous nous dirigeons donc vers les ruines du temple de Zeus, l’Olympion, l’un des plus anciens monuments d’Athènes, malheureusement beaucoup détruit … Situé au pied de l’Acropole en centre-ville, sa construction a commencé en 515 av. JC par l’Athénien Pisistrate et le temple a été seulement terminé en 129 ap. JC sous le règne de l’empereur romain Hadrien, dont la porte éponyme (mot d’origine grecque !) se trouve juste à côté.

Selon plusieurs hypothèses, il a été détruit par un séisme à l’époque byzantine (395 ap. JC), mais d’autres historiens pensent que les Athéniens ont plutôt utilisé ce marbre pour construire d’autres édifices, comme c’est souvent le cas pour d’autres sites antiques à Rome, à Tunis…. La tempête de 1852 a également couché une colonne… Il ne reste désormais que 15 colonnes debout sur les 104 initiales, toutes majestueuses en marbre.

Un véritable musée à ciel ouvert !

Après quelques photos, direction le Stade Panathénaïque... Quelle immensité ! Avec ses 200 m de longueur et tout de marbre vêtu, ce stade accueillait autrefois les Grandes Panathénées, ancêtres des Jeux Olympiques modernes puis à l’époque romaine des combats de gladiateurs.

Sa construction remonte à 330 av. JC sur l’initiative de Lycurque, homme d’Etat grec, pour aider au renouveau de la cité suite à la cuisante défaite militaire d’Athènes face à sa grande rivale Sparte. C’était alors un lieu de grand rassemblement, pouvant accueillir jusqu’à 70 000 personnes ! On s’imagine bien l’euphorie qu’il pouvait y avoir à l’époque !

Prenons de la hauteur et du souffle pour accéder au sommet des gradins du stade… Nous sommes époustouflés par la vue panoramique qui nous permet d’apercevoir notamment l’Acropole... Une petite pose au soleil en haut des gradins est alors bien méritée...

Le tour du stade nous permet d’admirer les points de vue variés offerts sur la ville. Puis, comme les anciens athlètes, nous empruntons un passage souterrain qui permettait de rejoindre les salles d’échauffement. Quelles sensations !!

Bon, revenons à la réalité… Cet accès conduit désormais à un musée qui présente les affiches de tous les Jeux Olympiques organisés depuis 1896… Quel étonnement ! L’occasion de se rappeler du rôle essentiel du Français Pierre de Coubertin !!

Nous reprenons la route pour le Jardin national de plus de 15 hectares, situé au cœur de la ville. Et quel jardin… Il a été créé à l’initiative d’Amalia, épouse du premier roi de Grèce, Othon 1er. On peut y trouver plus de 500 variétés de plantes, ainsi que de quelques petits compagnons dont nous avons fait la rencontre…

Ce parc a, en outre, pour particularité d’abriter quelques vestiges antiques comme une mosaïque romaine de 400 m², une pure merveille malheureusement laissée à l’air libre, sans aucunes mesures de conservation…

Quelle joie de trouver un peu de verdure dans la ville ! Quartier libre pour la visite du jardin, certains décident de se promener en trottinette électrique, histoire de varier les plaisirs… Rires et adrénaline sont au rendez-vous !

Retour à l’hôtel à pied et dîner buffet bien mérité (pour certains en terrasse !).

Nous avons la chance et le plaisir d'accueillir dans une salle de réunion de l'hôtel M. Christos PANARETOU, directeur de l’agence réceptive francophone Yalos Tours, basée à Athènes.

Yalos Tours est le réceptif qui nous a permis d’organiser une partie de notre séjour, à savoir : navette aéroport - hôtel, visite guidée de l’Acropole. Accompagnée de Maria, notre guide et de Suzanna, responsable du service groupe, le directeur nous a fait une présentation générale de la Grèce et d’Athènes, pour ensuite nous donner de précieux renseignements sur son agence, son histoire et son fonctionnement, ponctuée d’anecdotes en tout genre... Durant plus de 2 heures, nous avons pu échanger de manière très enrichissante tant professionnellement que personnellement.

C’est la tête pleine de nouvelles connaissances que nous allons nous coucher pour affronter notre dernière journée...

   


 

Commentaires   

0 #2 Stéphane 07-11-2019 11:07
Bonjour tout le monde !! Encore une fois un beau compte rendu de votre journée ponctué de très belles photos.

Bonne fin de séjour et profitez-en bien.
Citer
0 #1 Laurence B. 07-11-2019 08:37
Toujours aussi agréable de suivre votre aventure grecque. Les photos sont superbes ! Profitez ici la pluie est notre quotidien, votre magnifique ciel bleu donne envie ;-) .
Bonne journée !
Citer

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Articles Athènes