PROJET PEDAGOGIQUE

BTS TOURISME – CFA Orléans Métropole 2017-2019

 

Documents à visionner :

 

Tous les chemins mènent à Rome

« La ville éternelle »

I) Historique du projet :

Aujourd’hui, un nombre important de monuments historiques, datant de plusieurs siècles, sont fermés au public pour cause de conservation des vestiges ou encore contre les alertes attentats dont l’Europe a été victime plusieurs fois ces dernières années.

A cause de ces fragilités de maintien du patrimoine historique dans certains territoires, notre génération se demande si oui ou non, nos descendants vont pouvoir voir la beauté de ces monuments, de ces sites, et découvrir leur architecture mais aussi leur histoire.

En tant que futurs adultes du monde, nous avons comme priorité de visiter et profiter de ces patrimoines si multiples et variés que la Terre nous offre.

Rome fait partie de ces villes qui, malgré leur attraction touristique, réfléchissent à l’avenir de leurs monuments et à la manière de pouvoir les protéger. C’est en partie grâce à sa proximité avec la France, mais aussi et surtout grâce à son riche patrimoine culturel que nous avons choisi cette destination. En effet, 2018 est l’Année Européenne du Patrimoine Culturel : Rome nous offre des ressources illimitées héritées du passé, toutes formes et tous aspects confondus (monuments et sites, paysages et sites naturels, savoir-faire, collections des musées, bibliothèques, patrimoine cinématographique…).

Nous avons alors créé notre programme en fonction des différents monuments attribués à des époques différentes afin de connaître l’histoire et la culture de cette ville. Et nous avons également inclus des visites professionnelles afin de mieux appréhender le tourisme, au sens large, dans la capitale italienne.

II) Lien avec le projet d’établissement :

Fédérer les jeunes autour d’un projet commun en lien avec le projet global du CFA d’ouverture sur l’Europe.

Renforcer chez le jeune le sentiment de citoyenneté européenne et de valeurs communes

Amener le jeune à être acteur de sa démarche

Se confronter à d’autres espaces, d’autres langues grâce à la diversité culturelle et le dialogue interculturel

  1. 1)Objectif général :

Découvrir, comprendre et analyser les pratiques touristiques dans un pays européen.

  1. 2)Objectifs éducatifs :

Découvrir un pays européen voisin et partenaire touristique

Développer l’ouverture d’esprit vers une culture différente

Développer le sentiment d’unité du groupe et le sentiment de citoyenneté européenne

  1. 3)Objectifs pédagogiques généraux :

Monter un produit touristique en autonomie

Approfondir nos connaissances professionnelles sur un terrain étranger

Approfondir l’utilisation des langues étrangères

Etudier sur place les différents types de professionnels touristiques dans un autre pays

 

1.2. Le tourisme culturel

« Le tourisme culturel est d’abord affaire de curiosité, c’est un moment privilégié où des citoyens peuvent être plus disponibles, changer leur rythme de vie quotidienne, s’ouvrir à de nouvelles formes de connaissances aussi bien intellectuelles que sensibles. La culture y a donc tout naturellement sa place pour peu que la curiosité, en effet, soit au rendez-vous."

Voici comment le directeur du Festival d’Avignon, Bernard Faivre D’Arcier définit le tourisme culturel.

C’est dans cette dynamique que la classe de BTS Tourisme de deuxième année a décidé de partir en voyage d’étude à Rome.

I- Définition du tourisme culturel

 

  1. 1)Découvrir des lieux culturels et artistiques

Le tourisme culturel désigne une forme de tourisme, dont l’objectif est de faire découvrir le patrimoine culturel et le mode de vie d’une région ainsi que de ses habitants. Ce type de tourisme comprend la visite de sites naturels, le tourisme architectural, mais aussi le tourisme religieux, les manifestations culturelles, le tourisme gastronomique, la visite de musées, de monuments, de galeries d’art…

  1. 2)Transmettre la culture

Le tourisme culturel est un phénomène social et économique dans le monde contemporain. Celui-ci représenterait de 8 % à 20 % des parts du marché touristique. Cette part a nettement augmenté ces dernières années avec la création d'offres commerciales spécifiquement ciblées sur des destinations culturelles et de sites permettant d'appréhender celui-ci.

II- Les acteurs du tourisme culturel

 

  1. 1)Des acteurs nationaux…

Public ou privés, nationaux, régionaux ou locaux, les acteurs que l’on peut recenser dans le cadre de l’étude du tourisme culturel en France ne manquent pas.

 Les acteurs institutionnels :     

- Le secrétariat d’Etat au Tourisme

- Le ministère de la culture et de la Communication

- L’ONT : l’Observatoire National du Tourisme

- L’Agence Française de l’Ingénierie Touristique (AFIT)

Les acteurs institutionnels à l’international :

- L’AFAA

- L’institut européen des itinéraires culturels

- Les collectivités territoriales

- La Fédération nationale des Comités régionaux de tourisme

- Les Offices du Tourisme et Syndicats d’Initiative

- La Fédération nationale des comités départementaux du tourisme

  1. 2)…Qui contribuent aux objectifs de la charte du tourisme culturel

  • Encourager et faciliter le travail de ceux qui participent à la conservation du patrimoine afin de le rendre plus accessible aux communautés d'accueil et aux visiteurs.
  • Encourager et faciliter le travail de l'industrie touristique pour promouvoir le tourisme dans le respect et la mise en valeur du patrimoine et des cultures des communautés d'accueil.
  • Encourager et faciliter le dialogue entre les responsables du patrimoine et ceux des industries du tourisme afin de mieux faire comprendre l'importance des ensembles patrimoniaux, des collections, des cultures vivantes dans le but de les sauvegarder à long terme.
  • Encourager ceux qui proposent des programmes et des politiques afin de développer des projets précis et mesurables, et des stratégies qui touchent à la présentation et l'interprétation des ensembles patrimoniaux et des activités culturelles dans le contexte de leur protection et de leur conservation.

 1.3. Tourisme à Rome

Capitale de l'Italie, Rome est une grande ville cosmopolite par son art, son architecture et sa culture. Siège de l'Église catholique romaine, la Cité du Vatican compte la basilique Saint-Pierre et les musées du Vatican où se trouvent des chefs-d'œuvre tels que la fresque de la chapelle Sixtine, peinte par Michel-Ange. Rome est l'une des villes les plus célèbres et les plus visitées d'Europe. Son centre historique est classé à l'UNESCO, celui-ci abrite de nombreux monuments antiques comme le Colisée, le quartier du Forum romain, le Capitole, des aqueducs, mais aussi des monuments du christianisme comme la Cité du Vatican. Ses ruines telles que celles du Forum Romain et du Colisée évoquent la puissance de l'ancien Empire romain. On compte également de nombreuses fontaines. Rome est aussi célèbre pour sa gastronomie. Rome est une destination idéale pour une escapade d'un weekend comme d'une semaine autant pour les amoureux que pour les groupes de fêtards.

Le tourisme en Italie est une activité importante de l'économie du pays. Il représente un haut revenu pour l'économie italienne ce qui lui permet de développer certains secteurs de l'économie comme les transports, les infrastructures, le commerce, les services et l'artisanat. Le pays attire par ses paysages variés, sa culture, son histoire, son climat et son patrimoine.

L'Italie est le troisième pays touristique d'Europe derrière la France et l'Espagne et le cinquième mondial derrière la France, les États-Unis, l'Espagne et la Chine. En 2017, plus de 59 millions de touristes s'y sont rendus.

Les principaux points d'intérêts :

  1. 1)Tourisme balnéaire

Par ses 7 600 km de côtes le long de ses deux façades littorales et son climat plutôt chaud et ensoleillé, l’Italie séduit de nombreux touristes chaque. Elle attire également avec des îles comme la Sardaigne, la Sicile, Capri

  1. 2)Tourisme culturel et artistique

Grâce à son histoire datant de nombreux siècles avant Jésus-Christ, l'Italie a un patrimoine culturel et artistique très riche. Les touristes peuvent contempler un grand nombre de richesses par ses théâtres, édifices romains, en passant par des villes entières qui sont restées telles quelles durant des milliers d'années, des statues, des cathédrales, des églises...

  1. 3)Tourisme gastronomique

Selon les Italiens, la gastronomie représente 63 % du Made in Italy. L'Italie connaît un tourisme gastronomique qui se développe de plus en plus sous le nom de tourisme œnogastronomique. Ce tourisme représente un chiffre d’affaires de 5 milliards d'euros pour l'Italie. Les plats y sont riches et diversifiés. Les plats incontournables du pays sont les pizzas, les pâtes, le risotto et les raviolis. On peut aussi y déguster des glaces italiennes ou du café.

  1. 4)Tourisme religieux

La religion a une place importante en Italie: elle est l'une des valeurs les plus respectées du pays. Rome compte plusieurs centaines d’églises qui font l’objet du pèlerinage de Rome chaque année, qui fait partie des trois principaux pèlerinages chrétiens.

  1. 5)Tourisme d'affaires

Le tourisme d’affaires progresse de plus en plus en Italie. Il a produit 23 milliards d’euros alors que la demande internationale recule énormément. Ce tourisme fonctionne mieux dans le nord, là où l’essentiel de l’économie du pays se concentre.

 

 

Articles BTS ROME