Visite historique fleche

Visite professionnelle : INNOVAL Legrand LIMOGES fleche

Visite du LAB'O fleche

Atelier création d'entreprise à la CCI du Loiret fleche

 


 

Le 27 avril 2018

  • Visite historique

Après un départ du CFA d'Orléans Métropole à 7 h 30, cette première partie de la journée fut consacrée à la visite de la ville Martyr d'Oradour-sur-Glane, une visite historique dont l’objectif était d’appréhender les fondements de la construction de l'Union européenne.

Le drame d'Oradour-sur-Glane n'a duré que quelques heures.Ces quelques heures ont suffi pour anéantir 642 vies humaines et détruire 328 constructions.
Le Général de Gaulle a voulu préserver les ruines d'Oradour, de façon à livrer à l'humanité un témoignage des conséquences de la barbarie guerrière.

Un peu d'histoire :
"Oradour-sur-Glane était un bourg prospère du Limousin où les maisons côtoyaient les magasins ainsi qu'une magnifique église, édifice remarquable et de renommée. Les habitants de Limoges aimaient y passaient quelques heures, le temps d'un pique nique, ou d'une partie de pêche dans la Glane, petite rivière poissonneuse.
En 1936, lors du recensement, la population était de 1574 habitants, dont 330 agglomérés. Le jour du drame, le nombre des personnes présentes à Oradour était plus important, car les hommes de la campagne environnante s'y étaient rendus pour la distribution du tabac, et les enfants des hameaux voisins étaient à l'école. Depuis 1940, des expulsés de Moselle habitaient le village, et subirent le même sort tragique que les Radounauds (habitants d'Oradour).

 L'indicible :
"14 heures : L'arrivée des S.S.
Après l'encerclement du bourg, des soldats donnèrent l'ordre aux habitants de se rendre sur le Champ de Foire.


15 heures : Le rassemblement
Des mitrailleuses furent installées sur le lieu de rassemblement où femmes et hommes des villages voisins étaient également acheminés. Les écoliers arrivèrent en rangs, accompagnés par leurs instituteurs.


15 heures 30 : La séparation
Des soldats séparèrent les hommes des femmes et des enfants. Ces derniers furent dirigés vers l'église. Quelques instants après, les hommes furent divisés en groupes et acheminés dans divers lieux d'exécution.


16 heures : Le massacre des hommes
Une explosion résonna. A ce signal, les mitrailleuses crachèrent la mort. Les tueurs donnèrent le coup de grâce à quelques-uns avant de mettre feu aux amas de corps brisés.


17 heures : Le massacre des femmes et des enfants
Les S.S. déposèrent une caisse d'où dépassaient des cordons. Leur mise à feu, provoquant une fumée asphyxiante, déclencha une véritable panique parmi les femmes qui se ruèrent toutes vers les portes. Les S.S. les y attendaient. Les tirs des mitrailleuses les obligèrent à se replier à l'intérieur. De ce carnage, une seule femme eut la vie sauve. Il s'agit de Madame Rouffanche. Tuerie sauvage d'être innocents qui périrent tous dans la douleur atroce du feu. Le plus jeune des enfants n'avait que huit jours.""

Ces pierres mises à nu par l'épreuve du temps étaient de la vie...

"Source : Plan Guide 10 juin 1944 Oradour-sur-Glane - Les Productions du Pertuis

top

  • Visite professionnelle : INNOVAL Legrand LIMOGES

Nous quittons Oradour-sur-Glane pour nous rendre à Limoges afin de réaliser notre seconde visite de la journée : la découverte de la société Legrand et de son premier Innoval, un showroom international qui a permis à nos apprentis de découvrir en situation les produits et les solutions créées et développées par la société.

Nous sommes accueillis par Monsieur Patricio FLINOIS, Responsable des Relations avec l'Enseignement Technique au sein de la S.N.C Legrand.

Après une première présentation de l'entreprise, il nous conduit dans une salle de conférence.

C'est l'occasion pour nous de découvrir la convivialité de l’accueil qui nous est réservé. Monsieur FLINOIS nous retrace son parcours professionnel au sein de l'entreprise (ses compétences professionnelles et linguistiques lui permettront notamment de se rendre sur différents sites de la société dans le monde) puis l'histoire de l'entreprise Legrand ainsi que son positionnement économique aujourd'hui.

Pour résumer : fondée en 1904, la société Legrand, initialement un atelier de porcelaine créée en 1865, est devenue aujourd'hui un spécialiste mondial des infrastructures électriques et numériques du bâtiment.

Il nous présente ensuite le déroulement de notre visite professionnelle : une visite des laboratoires (interdiction de nous y rendre avec nos portables et appareil photo) et une découverte du showroom : soit plus de 200 m² de solutions techniques en situation.

Cette visite est fantastique ! La convivialité des échanges avec Monsieur FLINOIS permet à nos apprentis de découvrir un autre aspect de l'entreprise. La visite des laboratoires de l'entreprise en compagnie d'un autre responsable est captivante y compris pour les profanes. Cette visite est enrichissante pour les apprentis mais aussi pour les accompagnateurs (n’est-ce pas Monsieur HERVET ?).

Découverte du Showroom ! #Home Smart Home

Cet espace est une maison témoin des systèmes domotiques de la société Legrand.La curiosité nourrit les questions.

 

La visite du showroom et les explications techniques de Monsieur FLINOIS captivent nos jeunes, la fibre professionnelle reprend le dessus.

« Celiane with Netatmo » : Présentation des solutions de pilotage permettant de contrôler l’éclairage, les prises de courant, les volets auxquelles on peut ajouter des produits connectés.

 

Nous remercions Monsieur FLINOIS pour son accueil chaleureux au sein de l’entreprise Legrand ainsi que l’ensemble des intervenants.

https://www.legrand.fr

 top

 

Le 15 mai 2018

  • Visite du LAB'O

Notre travail préalable sur la culture numérique, c’est-à-dire sur les compétences et les pratiques liées aux technologies de l’information et de la communication numériques et en réseaux, nous a conduit à découvrir la notion de French Tech. C’est donc naturellement, qu’une visite professionnelle au LAB’O est devenue essentielle pour apprécier concrètement l’impact du numérique sur l’économie.

Reçus par Vanessa de Broucker, chargée de mission, nous avons pu découvrir l’incubateur orléanais de la French Tech Loire Valley.

Ce lieu « Totem » a pour objectif de faire émerger, d’accompagner et de permettre le développement des projets d'entreprise innovante dans le secteur du numérique.

Le LAB'O se compose au rez de chaussée, d’un large hall d’accueil, d’espaces showroom-animation et co-working, ainsi que d'une école de code ouverte à tous.

Cette école a d’ailleurs suscité l’intérêt de nos apprentis très intéressés par les possibilités professionnelles et techniques que propose ce site.

Nous remercions Vanessa de Broucker ainsi que tous les intervenants rencontrés. Cette visite nous a permis d’appréhender à quel point la digitalisation des pratiques est source de développement économique et donc de création d’entreprises.

 

http://www.orleans-metropole.fr/1509/le-labo.htm

 top

 

Le 26 juin 2018

  •  Atelier création d'entreprise à la CCI du Loiret

 

Afin d'appréhender le processus de création d'une entreprise en France, les apprentis en Première Système numérique ont participé à un atelier "Tout pour réussir sa création d'entreprise" à la CCI du Loiret.

 

Immersion dans l'entrepreunariat français au côté de futurs chefs d'entreprise, les apprentis découvrent toute les étapes nécessaires à la création d'entreprise de l'idée, au bussiness plan, en passant par l'étude de marché et le choix délicat du statut, ils découvrent que cette création ne se fait pas en un jour et exige une idée pour conduire tout entrepreneur à la réussite et surtout beaucoup de motivation.

 

Nous remercions monsieur Philippe VIVIER de nous avoir sensibilisé aux exigences de la création d'entreprise.

top