Jour 4 - Yangzhou - entre culture et visites professionnelles - Mardi 28/05

Même heure, même musique, mais cette fois ci il s’agit d’exercices physiques avant de démarrer la journée (un corps sain dans un esprit sain ASICS !)… toujours au pas de course, toujours en ligne sur le stade de l’école et encore et toujours en uniforme.

Ce matin l’école nous réserve un programme très intéressant, en assistant à plusieurs cours de la culture traditionnelle chinoise.
Cours de dressage de table ! Dans la tradition asiatique, le repas est un moment de partage et d’harmonie, c’est pour cela que le dressage de table en est devenu un art à part entière en Chine. Dans un premier temps nous avons pu admirer le travail remarquable des élèves ayant dressé quatre tables afin de nous expliquer les différentes façons dont elles peuvent être organisées et décorées. Il faut savoir que dans l’art du dressage de table chaque thème est pensé et réfléchi, rien n’est laissé au hasard (comme beaucoup de choses en Chine).
A nous désormais de tester notre dextérité au pliage de serviette, art complémentaire à celui du dressage de table. Grâce aux élèves nous réussissons tant bien que mal à réaliser 4 pliages représentants chacun des formes d’animaux (oiseau) ou plante (lotus). Nous apprenons également que la hauteur du pliage diffère en fonction des classes sociales, grâce à cela les convives savent où s’installer à table ! L’apprentissage se fait uniquement par transmission orale et gestuelle, il n’existe pas de livres pour apprendre ces techniques, durant leurs études, 12 pliages doivent être parfaitement maîtrisés.

Séance terminée, nous allons maintenant assister à la célèbre cérémonie du Thé ! Cette cérémonie est sacrée en Chine et rentre, elle aussi dans leur art de vivre ! Toujours accompagnées des élèves, c’est avec joie que nous participons à ce cours ; mais avant de commencer la cérémonie, nous recevons quelques conseils afin de réaliser un bon thé :
- Nous pouvons reconnaître la qualité du Thé en regardant sa couleur : elle est verte foncée aves des reflets jaunes
- Naturellement parfumé, même en étant sec
- Ajouter environ 8 g de Thé par théière
- Chauffer l’eau entre 95 et 100°
- Ne jamais boire la première infusion, elle sert à enlever la poussière et le goût prononcé du thé vert
- Laisser infuser 1 mn la seconde avant de déguster votre thé.
A vous de jouer !
Tout au long de cette cérémonie, nous notons que les gestes sont totalement maîtrisés et réalisés avec soin et délicatesse.

Pour terminer cette belle matinée, nous avons la chance d’assister à un cours de Cithare !
Cet instrument à cordes pincées, vieux de 2000 ans, est composé de 21 cordes ! Les jeunes élèves apprennent cet art depuis l’âge de 5 ans pour arriver à cette dextérité, soit pas moins de 15 ans d’apprentissage, c’est dire à quel point cet instrument est complexe.

Cette matinée fut très enrichissante pour nous tous, aussi bien culturellement que personnellement, nous remercions encore chaleureusement les élèves et les professeurs pour cet accueil au sein de leur classe !

Après notre déjeuner buffet privatisé, le professeur de cuisine nous invite à assister à une démonstration de recette d’alcool typique à base de prunes vertes.

Pour se faire, il vous suffit de prendre de l’alcool de Sorgho à 52° précisément, des prunes vertes et du sucre de cristal (pour le même poids) disposer en couche régulière et arroser le tout d’alcool. Laissez macérer une année et dégustez ce magnifique alcool brun de prunes, d’une extraordinaire couleur or, nature ou accompagné de Sprite (1/3)… attention, l’abus d’alcool est dangereux pour la santé !

D’un pas assuré (pas pour tous… notre photographe n’a pas supporté la gorgée d’alcool), nous nous dirigeons tranquillement vers le quartier commerçant et historique de Guandong.
Cette rue historique date de 1222 avec une architecture de style Huy (murs de pierres grises, petits toits de tuiles noires). Ce quartier est composé d’anciennes résidences, de jardins privés ainsi que des temples. Aujourd’hui, associés à ces éléments du passé, on y retrouve toutes les boutiques et les savoir-faire traditionnels de Yangzhou (travail d’art sur les éventails, calligraphie, bois exotique, thé, vêtements traditionnels…).

L’ambiance est propice au shopping en toute sécurité malgré les deux roues, on y trouve une population locale, multigénérationnelle ; c’est un lieu où il est de bon ton de finir sa journée. De plus, à son extrémité est se trouve le fameux Canal, qui a permis à la ville de prospérer d’un point de vue économique.

Nouveau privilège de visiter cette fois ci un hôtel privé, datant de 300 ans, propriété appartenant à un riche commerçant. Dès notre entrée, les Lions de pierre au garde à vous, nous dévisagent ; dès le lobby l’ambiance est cosy, les bassins d’eau nous reposent, le bois est l’élément essentiel de la décoration accompagné de magnifiques calligraphies. Il est composé de 150 chambres distribuées autour d’un grand jardin de ville, ici le bruit ne nous atteint pas ; les chambres possèdent un charme tout asiatique accompagné d’un confort moderne nécessaire.
Les prix restent très modestes puisqu’il faut compter 500 yuans hors périodes de festivités (soit environ 75 € pour une chambre standard) au cœur de la vieille ville, à proximité des commerçants et en toute quiétude. On trouve également des salles de banquets, une librairie ouverte 24H/24 et ouverte au public. La clientèle classique reste celle des individuels chinois, quelques groupes, du tourisme de loisirs venant des grandes villes/mégapoles chinoises pour un retour aux sources et au calme que propose la ville.
A noter, la possibilité de réserver sur internet depuis l’étranger ! Dîner en ville dans un restaurant typique pour une nouvelle découverte culinaire… tout est beau, tout est bon (ou presque ! les goûts et les couleurs, cela ne se discute pas…).

Notre soirée se termine par un tour en bateau sur le Canal pour une balade nocturne illuminée afin d’admirer durant 40 mn les différents monuments et découvrir les animations auxquelles participent de nombreux locaux (danses, karaoké, gymnastique… peu importe l’âge, l’important c’est de participer).

Nuit bien méritée car la journée fut longue et dense en émotions et en enrichissement culturel et personnel… que de belles surprises et de belles rencontres !

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

Articles Yanghzou